Un système coopératif basé sur les transactions

Résumé

La conception ou la réalisation de tout projet un tant soit peu conséquent sous-entend l’implication d’un certain nombre de personnes, voire d’un certain nombre d’équipes ou d’entreprises. Outre le fait qu’ils travaillent tous sur le même projet, les différents acteurs coopèrent et collaborent. En effet la réalisation de tout projet n’est pas faite en une succession d’étapes menées par un seul acteur mais par une synergie d’acteurs coopérant à la réalisation d’un but commun. C’est le concept même d’ingénierie concourante. Celle-ci nécessite une coopération entre les différents acteurs et un échange des données produite par chacun d’entre eux. De plus en plus d’entreprises utilisant internet pour l’échange de données, les différents acteurs ne sont alors plus soumis à l’obligation de travailler dans un même lieu géographique. On parle alors d’entreprise virtuelle ou d’entreprise-projet si le travail en commun dure le temps d’un projet. Cependant, il ne suffit pas simplement d’échanger des données pour travailler ensemble, il faut aussi contrôler et gérer ces échanges. La collaboration impliquant une certaine concourance dans le travail de plusieurs acteurs, la production de différentes versions des documents échangés implique un contrôle des échanges. L’objectif de cet article est la description d’un système de coopération réellement distribué. La philosophie globale de notre système est la distribution du contrôle des échanges et l’accès aux données échangées de manière standard. Adoptant une approche transactionnelle pour la réalisation de notre système de coopération, nous avons formalisés notre système transactionnel coopératif et notre critère de correction distribué (DisCOO-sérialisabilité). Dans cet article, nous nous servons d’un exemple support pour illustrer notre propos et appliquer cette formalisation à un cas concret. Nous présentons le prototype DisCOO (réalisé en Java et Prolog au-dessus d’un ORB) mettant en oeuvre notre système.

Publication
In XIXème Congrès Informatique des Organisations et Systèmes d’Information et de Décision (Inforsid’2001)
Date
Pages
pages 163-177, ed. Inforsid (ISBN: 2-906855-17-0)
Lieu
Martigny, Suisse, du 29 mai au 1er juin 2001

Mots clés

systèmes coopératifs, modèles de transactions avancés, systèmes distribués